La journée de la Femme : Offrons du cœur au lieu des fleurs !

La femme marocaine, cet être doux et fort que l’on admire tous à un moment ou un autre, n’est pas un moyen de communication pour vanter notre ouverture d’esprit ou notre féminisme. Nous avons tous de l’admiration pour nos mamans, ou du moins leurs plats délicieux, mais pour les remercier il y a la fête de la mère. La journée que nous vivons aujourd’hui devrait nous aider à y voir plus clair, rendre hommage à celles qui en ont le mérite.

Serais-je la seule à avoir remarqué que nous ne retenions que les mauvaises expériences, nous connaissons tous les noms de celles qui ont fait le buzz sur le net ou celles qui ont participé vainement à des émissions de télé-réalité au Moyen-Orient. Mais dès qu’il s’agit des réussites, des exploits, les vrais ! Nous savons qu’une telle travaille à la NASA ou est arrivée au pôle sud, sans en connaître davantage de détails. Cet hommage devrait être destiné à d’autres personnes à mon avis.

On devrait rendre hommage à ces vieilles mamans que l’on abandonne de plus en plus dans les maisons de retraite, à ces jeunes talentueuses qui ont fait des progrès spectaculaires outre mer, à ces petits bouts de femmes au fin fond de l’Atlas qui sont mariées avant même d’être pubères, à ces « bonnes » et toutes sortes d’apprentis mineurs confrontés à des dangers quotidiens, à ces adolescentes mal informées qui se jettent dans les bras du premier Khaliji qui les convoite… Il ne suffit pas de programmer des émissions à thème et d’offrir des fleurs dans la rue,  il faudrait penser à agir, bouger, changer !

 

En ce jour où certaines vont faire leur footing dominical sur les boulevards plutôt qu’aux parcs habituels, en ce jour où ceux qui d’habitude ne voient en la femme qu’un moyen de subvenir à leurs besoins divers se transforment en des romantiques invétérés,  en ce jour où l’on fait semblant de penser à la femme plus pour entrer dans une norme que pour lui montrer du respect, en ce jour où je ne me sens ni plus ni moins femme que d’habitude : je vous dis bonne journée des droits de la femme !

 Contribution de Safae Chougrani