L’Enfant en Nous….La Juste Parfaite Référence ! – Yousra ALAIKA

Regretter de n’y avoir songé assez ! Et sentir les remords alourdissant votre vie. Peut être il a fallu se battre encore plus! Ne pas lâcher l’affaire et rester le poing levé. Peut-être cela valait-il la peine de tout miser jusqu’au dernier souffle !

Dites-le, si vous aussi avez vécu une situation pareille, une impasse de la sorte! Dites-le si vous portez un cœur perforé de lamentation et de peine même si le visage que vous montrez est en totale extase ! Dites-le si vous désirez tellement avoir une ultime aubaine de revenir en arrière à travers le temps pour rectifier toutes vos bafouilles, vos mots éjectés insensés et agir autrement là où vous jugez avoir très mal réagi. N’ayez pas honte, ni peur. Abandonnez-vous au son qui résonne au fond de Vous! Ecoutez la voix qui vibre en vous, Elle vous mènera quelque part où votre for intérieur sera bien éveillé et la conscience bien tranquille. Confiez-vous à vous même ! Laissez tomber les clichés, les spéculations, les stéréotypes. L’autrui est normalement là pour vous pousser à apprécier votre existence, donc ne faites pas de cet autrui une référence, une barrière, un obstacle, un mur fictif certes mais dont l’ombre est une grande vague qui vous emporte et vous couvre radicalement! Libérez-vous des dires et jugements des autres! Les expressions de leurs visages qui peuvent vous gêner, peuvent aussi devenir viles et insignifiantes si vous le souhaitez bien !

Votre meilleure référence, c’est l’enfant immortel qui est en vous, qui garde ce trait angélique intouchable et invincible. Traitez-le bien comme il faut, essayez de ne pas le négliger ni le mépriser ou encore pire vouloir le taire et l’éliminer, faites de lui votre intime compagnon auprès de qui vous pouvez avoir régulièrement des moments de confidences. Et ce n’est qu’à cet instant là où vous aurez votre véritable guide de vie.
Cet enfant reflète votre fond qui est bon par nature, cette attitude naturelle qui a tendance à nous faire garder la tête sur les épaules, qui s’engage à nous soutenir face à toute perplexité pour ne pas perdre les pédales.

Chercher á vous retrouver dans les yeux des autres, c’est chercher à voir votre visage dans des eaux troubles, pleins de ricochets des cailloux que les autres y jettent. Il est temps de couronner cet enfant en vous car c’est le miroir qui ne ment pas, c’est un simple reflet de vos traits et votre âme, c’est le meilleur œil qui peut veiller sur vous et vous orienter !