Mettons-y du coeur et pas que du clavier

Mettons-y du cœur et pas que du clavier !

Je te l’avais dit !

Nous avons tous connu cette personne qui ne trouve rien d’autre à dire en cas de catastrophe. Comme s’il ne suffisait pas d’être dans le pétrin, il faut que quelqu’un remue encore le couteau dans la plaie…
Peu importe, ce qui me fait penser à cette phrase aujourd’hui ce sont tous ces avis partagés ici et là. Des avis qui vont rarement au-delà du simple constat d’une réalité que nous connaissons assez bien, et que connaissent ces rescapés encore mieux.
Les réseaux sociaux se révoltent avec des images qui font mal au coeur, des slogans de déception, des caricatures, des photos de profil de deuil, et j’en passe.


Beaucoup d’âmes sont parties dans le silence des torrents d’eau certes, mais énormément d’âmes vivent, ou survivent, dans des maisons inondées, infectées, invivables. C’est bien de défendre les défunts transportés dans des bennes à ordures, mais ce qui serait encore mieux c’est d’aider les vivants dans leur malheur.


Alors oui l’infrastructure récente n’est pas bien fondée – et elle n’est pas la seule -, oui il y a un bon nombre de régions oubliées, effacées, oui les catégories socioprofessionnelles comptent même pour les secours, mais à quoi bon le dire et le redire alors que les victimes ont besoin de manger et de se réchauffer pas de nous voir lyncher le gouvernement.


Organisons des collectes de dons, soyons ceux que nous rêvons de voir les autres être, montrons-leur que nous y mettons du coeur et pas que du clavier…

Chronique de : A la marocaine

N.B : L’équipe AssoActu.ma s’engage à participer à tous les projets qui vont dans ce sens et ce sur la partie médiatisation via les réseaux sociaux et notre plateforme.

Pour toutes demandes de médiatisation : contact@assoactu.ma

Ou directement via : Je propose mon événement à l’Agenda Associatif