Pourquoi pas « Nous » ? – Safae Chougrani

 L’herbe est toujours plus verte chez les autres…

Peut-être qu’elle l’est vraiment, mais si cela pouvait nous dire une chose, c’est que ces autres ont su en prendre soin.

Qu’avons-nous réellement fait pour améliorer notre quotidien et celui des autres ?

Les asiatiques n’ont pas un cerveau plus développé que le nôtre, ils ont juste compris que le travail avec sérieux et rigueur donnait des résultats meilleurs.

Les européens n’ont pas été gâtés en beaux paysages, ils ont juste compris que pour mieux profiter du don des nuages il fallait bien entretenir les infrastructures, et ainsi éviter que les cadeaux du ciel se transforment en catastrophes.

Les américains ne sont pas forcément plus doués pour faire des films, ils ont juste compris qu’il fallait prendre chaque détail au sérieux pour ne pas décevoir le spectateur, voire l’impressionner.

Le Brésil, la Russie, l’Inde, et la Chine sont des pays qui n’avaient aucune influence dans le monde il y a quelques décennies de cela, pourtant aujourd’hui l’évolution est juste ENORME. Leurs ressources sont les mêmes, mais c’est au niveau des citoyens que tout le travail s’est fait, le travail sur leur volonté de faire avancer le pays entier et pas seulement leur propre salaire.

Nous ne manquons pas vraiment de pluie ni de richesses matérielles, ce qui nous manque le plus c’est un travail sur nous-mêmes. Les réseaux sociaux débordent de critiques et de volonté de changer mais sur le terrain les choses sont toujours les mêmes depuis des années et des années.

Le jour où chacun décidera de choisir la voie la plus juste au lieu de la plus facile, le changement aura commencé. Donner un sourire, un soutien, respecter un tour, être loyal envers nous-mêmes et envers les autres, nous avancerons et nous ferons avancer notre entourage.

Et pourquoi pas le Maroc ? Pourquoi pas NOUS ?